Combien gagne une Infirmière libérale ?

Débutant, titulaire, infirmier remplaçant ou en collaboration, le rythme n’est pas le même que pour un infirmier libéral. De même pour le chiffre d’affaires réalisé. Dans cet article, nous allons avoir un aperçu sur les différents salaires en fonction de son mode d’exercice en libéral.

Infirmier libéral débutant : son salaire

Le salaire d’un IDEL débutant est souvent objet de curiosité. Il faut savoir que ce chiffre est assez aléatoire. Certains infirmiers vont choisir de se lancer seul tandis que d’autres choisiront d’être plusieurs dès le départ dans le but d’avoir un budget important au début. D’autres iront même jusqu’à, contre leur grès, débuter en remplacement. Une chose rassemble tous ces profils, c’est qu’ils débutent tous à zéro !

Il faudra débuter par des démarches administratives d’installation en libéral afin de constituer sa patientèle. Il pourra s’avérer être nécessaire de constituer une trésorerie importance afin d’amortir tous les frais itinérants, et ce, malgré toutes les différentes aides à l’installation en zone très sous-dotées. Une telle trésorerie aura aussi pour rôle d’amortir les faibles revenus durant les premiers mois.

Il faut donc connaître toutes les différentes possibilités, en fonction de votre région et vos objectifs de vie, avant de débuter votre activité en libéral.

Infirmier libéral remplaçant : son salaire

Lorsqu’il est impossible de s’installer en zone sur-dotée, une autre alternative peut s’avérer intéressante : celle de faire du remplacement. En se basant sur les déclarations 2035, Arcolib (une revue de presse) estimait le revenu des remplaçants à 53 600€ en moyenne, perçus sous forme de rétrocession, avec un bénéfice net de 31 700€. L’IDEL remplaçant perçoit près de -25% comparé à un titulaire. Cela s’explique par une plus faible activité et des périodes de fluctuation, allant même jusqu’à des creux au cours de l’année.

Infirmier libéral en collaboration : son salaire

Souvent, la collaboration intervient afin de répondre à une surcharge de travail en cabinet. En moyenne, la facture des infirmières libérales peut s’élever à 72 100€ annuellement (-15% par rapport aux infirmiertitulaires). Suite au retrait de la redevance de collaboration, les bénéfices s’estiment à près de 36 100€ annuellement.

Pour rappel :

Redevance de collaboration = participation aux frais (factures, charges d’entretien du cabinet…) + charges URSAFF + Carpimko.

Ainsi, les collaborateurs travaillant à deux minimum perçoivent des honoraires supérieures de +10% par rapport à celles des remplaçants.

Infirmier libéral titulaire : son salaire

Un tel infirmier travaille très souvent seul, mais parfois également en association. La facture est plus élevée à cause d’heures de travail plus nombreux. En somme, les revenus s’élèvent à 88 100€ annuels, dont 12 600€ qui sont rétrocédés (prise en charge de la patientèle en période de congés.

Le bénéfice brut est de 43 100€ suite au retrait des cotisations, mais avant la soustraction des impôts sur le revenu. Pour le revenu net, il est estimé à 38 000€ annuels (3 166€/mois).

BON À SAVOIR : les titulaires, les remplaçants ou les collaborateurs ne travaillent pas au même rythme, ni avec une même cadence. Tandis que le remplaçant ou le collaborateur travaillent à deux au minimum, l’IDEL peut opérer seul ! Le rythme change davantage en fonction de la zone d’installation. De même dans les milieux ruraux où les soins en tournée ne peuvent être assurés autant qu’en centre-ville (patients rapprochés et trajets concentrés).